• Facebook
  • YouTube

© OFM Conventuels Narbonne - Tous droits réservés.

Hommes

de Prière

Faisons au Seigneur,

un temple et une demeure.

Un poète franciscain du XIVème siècle écrivait : "la prunelle du monde, c’est la prière". De fait, la prière est le socle-même de la vie chrétienne et de l’annonce de l’Évangile. Par conséquent elle constitue le cœur de l’expérience franciscaine.

Pour Saint François, la prière est d’abord une rencontre avec le Christ. A la fois personnelle (oraison) elle se décline dans la communauté en une expression spirituelle de la fraternité (offices liturgique, louange, lectio divina, partage d’Évangile). L’amour de François pour l’Eucharistie a insufflé dans la prière de ses disciples le goût de l’adoration. C’est pourquoi l’exposition eucharistique a une place particulière et quasi quotidienne dans la prière franciscaine, notamment dans le second Ordre (Clarisses).

Ce que l’on appelle dévotion, au sens positif du terme trouve sa place dans la prière franciscaine. Elle est liée à l’attachement de François pour l’humanité de Jésus: la crèche, le Chemin de Croix, la méditation du rosaire… en sont les principales caractéristiques.

C’est autour de ses axes que s'articule la prière des frères.

La liturgie que François voulait à la fois sobre et solennelle est conjointe à son attachement à l’Église Romaine. C’est pourquoi il n’y a pas de rite particulier chez les franciscains, comme par exemple chez les Dominicains ou les Chartreux. Le choix est donc celui de l’Église, afin que "nous soyons vraiment catholiques" écrit Saint François.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black YouTube Icon
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube