• Facebook
  • YouTube

© OFM Conventuels Narbonne - Tous droits réservés.

Les Écrits

Le Testament

Écris que je bénis tous mes frères, ceux qui sont actuellement dans notre Ordre et ceux qui, jusqu’à la fin du monde, y viendront. Je suis trop faible et j’ai trop mal pour parler ; brièvement je veux déclarer ma volonté en trois mots que voici :

"Que toujours ils s’aiment les uns les autres en souvenir de ma bénédiction et de mon testament ;

Que toujours ils aiment et honorent notre Dame la sainte Pauvreté ;

Que toujours ils se montrent fidèles et soumis aux prélats et à tous les clercs de notre sainte Mère l’Église".

2188070217_96454c96fe_b.jpg

La

Règle

des Frères Mineurs

"règle bullata"

Cette règle appelée "règle bullata" ou "règle et vie", approuvée en 1223 par le pape Honorius III, régit l’ordre des Frères mineurs (mineurs, conventuels, et capucins).

La Première

Règle

"règle non bullata"

La règle appelée "non bullata" c’est-à-dire "règle sans bulle", la bulle étant le sceau officiel d’une approbation papale, a été rédigée en 1221 et a servi de base à la rédaction de la règle définitive (ci-dessus).

Les

Admonitions

Les admonitions trouvent leur source dans les chapitres, c’est-à-dire les réunions des frères, auxquels François participait et durant lesquels il donnait des enseignements.

Les

Lettres

Les lettres sont au nombre de huit. Dans ces lettres, Saint François s’adresse soit de manière personnelle à certains de ses frères (fr. Léon, Saint Antoine de Padoue dont il est contemporain…), soit de manière générale aux fidèles, aux chefs des peuples, etc.

Les Prières

Depuis sa plus tendre enfance, Saint François se passionne pour la poésie et les chants des troubadours. C’est tout naturellement que la vie de prière de François deviendra un chant à la louange de Dieu.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black YouTube Icon
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube