• Facebook
  • Instagram
  • YouTube

© OFM Conventuels Narbonne - Tous droits réservés.

Seul l'Amour est une force de création



Au camp de concentration d’Auschwitz, Saint Maximilien Kolbe est enfermé dans le bunker de la faim avec d’autres compagnons pour mourir de faim et de soif. Au jour de la Pentecôte, les disciples sont enfermés par peur dans la chambre haute.

Saint Maximilien est enfermé au nom de la haine. Il mourra mais sa mort sera féconde.


Parfois, nous pouvons nous enfermer ou d’autres peuvent nous enfermer. Il est facile d’enfermer les autres dans des catégories sociales, affectives, religieuses, Il est facile, également, de s’enfermer quand nous percevons le monde comme difficile ou hostile.


L’Esprit Saint se manifeste et ouvre les esprits pour qu’ils ne soient pas emprisonnés. Saint Maximilien disait : "Seul l’Amour est une force de création". L’amour est expansif, il dilate les cœurs et les vies. L’Amour ouvre la voie de la liberté.


Dans le parcours de Saint Maximilien Kolbe, depuis l’enfance et jusqu’à la mort, le fil rouge animant sa vie, ses intuitions et sa mission est "l’amour". Saint Maximilien aime l’Eglise et la défend contre les attaques en fondant la Mission de l’Immaculée en 1917. Saint Maximilien aime son Ordre Franciscain et apporte fraîcheur et créativité à la famille par sa vision audacieuse de la mission. Saint Maximilien aime Marie et lui confie tous ses projets missionnaires. Saint Maximilien aime le Christ et lui offre sa vie.

"Je veux être un saint"

Tout jeune Saint Maximilien avait dit : "Je veux être un saint". S’agissait-il d’une ambition folle ? d’un orgueil démesuré ? d’un pieux sentiment ? Non. Le jeune Maximilien avait tout compris, c’était sa vocation. Il n’a pas eu peur de vivre sa vocation. Il a été heureux de vivre sa vocation. La sainteté était son désir. Ce désir l’a poussé à se donner, à aimer et à pardonner. Son désir de sainteté ne l’a pas enfermé dans des peurs paralysantes. Au contraire, son désir l’a poussé à aller de l’avant, à dépasser les obstacles, à transmettre la joie de l’Evangile.


La vie est un combat de la naissance jusqu’à la mort. Saint Maximilien a combattu sur de nombreux fronts. Sa santé physique fragile était accompagnée d’une santé spirituelle et intellectuelle bien musclée. Il n’a jamais démissionné face aux difficultés. "Seul l’amour est une force de création…". Dans le combat entre éros et thanatos il a choisi son camp.


Aujourd’hui la vie de Saint Maximilien nous stimule à entrer, nous aussi, dans le mouvement de l’Amour de Dieu. Le saint patron du difficile XXe siècle, comme disait Saint Jean-Paul II, donne à l’Eglise et aux chrétiens du XXIe siècle un remarquable exemple de force spirituelle. Il a connu la douleur, la haine et la mort au camp de concentration. En tant que fils de Saint François, dans un lieu de mort, il a vécu l’Evangile, il a donné sa vie. Il ne s’est pas laissé envahir par la violence, au contraire, où il y avait la haine il a apporté l’Amour.


Nous pouvons garder sa vie et son dernier geste comme des actes lumineux dans un monde parfois sombre. La sainteté de Saint Maximilien nous provoque à réveiller notre propre sainteté. Notre société et notre Eglise attendent des hommes et des femmes qui sortent de la tiédeur ou de la timidité pour écrire des pages lumineuses dans un monde en attente d’Amour, de paix et de joie.


Un saint ne cherche pas à gagner mais à offrir.


frère François-Xavier Bustillo,

Frère mineur Conventuel (Lourdes)


POUR ALLER PLUS LOIN :


Découvrir Saint Maximilien Kolbe et sa fondation "la Mission de l'Immaculée" : SITE WEB

FACEBOOK


Visiter le Pavillon KOLBE à Lourdes


Rejoindre la communauté de priants de La Mission de l'Immaculée sur HOZANA



#SaintMaximilienKolbe #MissionImmaculee #Lourdes #PavillonKolbe


  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black YouTube Icon
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube